Quel acide hyaluronique?

L'acide hyaluronique, une molécule  100 %naturelle pour les rides, rajeunir et remodeler les volumes

 

L’acide hyaluronique permet le traitement naturel et non chirurgical des rides du visage et combat les premiers effets du vieillissement. Rapide et simple, cette technique de comblement des rides par séries d’injections indolores est plébiscitée par de nombreuses patientes partout dans le monde depuis près de 20 ans.

 

Extraite aujourd'hui par culture de micro-organismes qui synthétisent l'acide hyaluronique  (AH), celle-ci est naturellement présente dans le corps , notamment au niveau cutané où elle participe à l'hydratation de la peau  car elle  peut capter jusqu'à 1000 fois son poids en eau. En vieillissant, nous perdons environ 1% par an de ce capital cellulaire d'où l’intérêt de l'utiliser pour préserver la fermeté et l'élasticité des tissus cutanés.

 

Le produit de synthèse  obtenu est identique à celui produit par le corps. Traitement anti-rides naturel, Il provoque incomparablement moins d’allergies que le collagène (même si c’est toujours possible, l’allergie étant imprévisible). Les complications post-opératoires, même si elles sont exceptionnelles, doivent toujours être exposées avant l’injection. L'AH est totalement résorbable et sa durée varie entre 6 à 18 mois selon les cas.

L'injection d'acide hyaluronique dans la zone à traiter est très fluide et se place facilement. Grâce à sa texture souple qui le rend très malléable, le médecin peut masser l'AH pour le mettre bien en place sans que cela soit douloureux pour le patient. Pour que l’effet ne disparaisse pas complètement, il est conseillé de renouveler une injection après 9 à 12 mois. Cela permet le plus souvent d'en réinjecter moins que la première fois puisqu'il en subsiste encore une petite quantité.

 

Les catégories d’acides hyaluroniques

 

Plus d'une vingtaines de marques différentes se disputent le marché et il est parfois difficile de s'y reconnaître mais plusieurs facteurs influencent l'action de l'AH selon que l'on veuille  une action volumatrice homogène, une action ciblée sur une ride, un effet tenseur de surface:

 

-Le degré d’élasticité et de viscosité du gel d'AH dépend de l'agent réticulant qui permet de lier les molécules entre elles, le plus souvent le BDDE (1,4 butanediol diglycidyl éther). Plus le degré de réticulation est élevé, plus l’effet sera long.

 

-La taille des particules

La calibration de la taille des particules permet de modifier la dispersibilité du produit dans les différentes couches de la peau. Plus la taille de la particule est grande, plus on obtient un effet volumateur important.

 

-L'association d'antioxydants qui permet de potentialiser l'action de l'AH.

 

 

L’AH est-il compatible avec d'autres produits d'injections ?

 

Oui de manière général avec les autres types d'acide hyaluronique,  les produits à base de toxine botulique, la graisse. 

 

Non avec tous les produits type Aquamid, Outline, Artecoll, collagène, silicone que l'on utilisait beaucoup il y a quelques années . Ces produits résorbables en principe après 2 à 3 ans  peuvent toujours subsister et être responsables de complications à type de granulomes, nécroses. L'acide hyaluronique risque alors de réactiver un processus inflammatoire sur l'ancien site d'injection.

 

Non, avec le Bio-Alcamid, produit volumateur qui reste de façon quasi permanente.

 

 

Les indications nombreuses de l'acide hyaluronique

 

Longtemps utilisé en arthrologie, l'AH permet un rajeunissement naturel du visage soit de manière globale soit sur des zones ciblées, en priorité, l'AH est indiqué dans:

 

*Le comblement des rides

L’AH permet le comblement des rides creuses : sillons nasogéniens, plis d’amertume, rides sur la lèvre supérieure, etc.

On peut traiter une ride isolément lorsqu’il s’agit d’un petit défaut peu marqué. Après 40 ans, la stratégie de rajeunissement prendra en compte l'ovale du visage, le volume harmonieux des joues , le traitement des ridules et de l'éclat de la peau: tout l'art consiste à rajeunir sans déformer!

 

*Corriger les imperfections du nez 

De petits défauts esthétiques sur le nez peuvent être améliorés sans recourir à la chirurgie.

Le médecin peut :

- Estomper une bosse.

- Améliorer la pointe du nez.

- Remplir le creux entre le nez et le front.

- Reprendre une rhinoplastie chirurgicale.

 

*Repulper les lèvres

Avec le temps, les lèvres tendent naturellement à s’assécher ou à perdre du volume, ce qui leur donne une apparence plus fine et une définition moins nette.

La peau des lèvres étant très fragile, les effets du vieillissement peuvent être plus précoces si elles ne sont pas hydratées correctement.

Les injections d’AH aident à :

- Redessiner le contour de la bouche pour sublimer la définition et la ligne des lèvres.

- Redéfinir la zone du philtrum (l’arc de Cupidon).

- Augmenter le volume des lèvres pour une meilleure symétrie.

- Hydrater les lèvres.

 

*Le domaine des skinboosters ou mésolift: effacer les signes de fatigue du visage

 Dès 30 ans, la peau marque plus facilement les agressions de la vie (soleil, tabac, stress...) car la peau se déshydrate, s’abîme, l'AH est alors utilisée ici en nappage sur des zones plus larges pour avoir un effet lissant et hydratant, c'est une véritable "mésothérapie anti-age" (mésolift) qui va dynamiser la zone cutanée traitée.

Il est possible ainsi 

     - de Rafraîchir un teint terne.

     - d’effacer les yeux cernés.

     - d'hydrater une peau sèche.

     - de redonner un coup d’éclat à la peau en la rendant  plus tonique, en réparant les préjudices du temps.

C'est le traitement idéal dès 30 ans pour booster l'éclat de son visage en l'associant aussi à des peelings à l'acide de fruit ce qui permet de corriger l'aspect de pores dilatés.

 

 

 

Méthode d’injection et modalités pratiques

 

Après examen de votre visage, votre praticien détermine les zones à traiter, la quantité et le type (viscosité) de produit à utiliser pour chacune d’entre elles. L’injection est réalisée avec ou sans anesthésie locale (après application de crème type EMLA ou bloc anesthésique pour les lèvres)  et se fait à l’aide d’une seringue prémontée avec une aiguille fine que le médecin utilisera selon  la profondeur d’implantation voulue du produit  pour obtenir l’effet désiré (lissage d’une ride superficielle, remplissage d’un creux ou d’un sillon). Après l’injection, il est très important de masser la zone traitée afin d’assurer une adhésion optimale du produit aux tissus environnants.

Une séance complémentaire peut être nécessaire au bout de 3 à 6 semaines, surtout s’il s’agit de la première fois que l’on traite la zone; Il est bon de renouveler l’injection de comblement tous les six à neuf mois, parfois moins dans les premières séances. Les produits utilisés pour les volumes (pommettes, remodelage, sillons profonds…) tiennent volontiers 12 à 18 mois.

 

Avantages

 

La séance dure moins de 10 minutes et permet de reprendre une activité normale dans l'heure (les bleus sont rares). Le résultat est naturel et immédiat, peu douloureux et peut s’associer à d'autres soins cutanés.

L’acide hyaluronique n’étant pas allergisant il n'est pas nécessaire de tester le produit avant la séance d’injections.

 

Inconvénients, contre indications, complications

 

De petites rougeurs et gonflements au niveau des rides traitées peuvent se voir (selon les peaux) et persister de quelques heures à quelques jours après l’injection. L’acide hyaluronique se résorbe plus ou moins vite et nécessite des séances régulières mais, en général, l’effet tient de mieux en mieux au fil des séances.

Les effets secondaires sont très rares avec les  acides hyaluroniques actuellement sur le marché (Restylane, Filorga, Vivacy etc...). Peuvent survenir exceptionnellement des démangeaisons pendant quelques semaines, des granulomes (induration, gonflement et rougeur locale) réversibles. En cas de surdosage ou de correction d'un effet Tyndall (aspect bleuté sous la peau) il est possible de dissoudre l’acide hyaluronique injecté en injectant un produit spécifique (hyaluronidase).

 

Les  contre-indications primaires : grossesse, allaitement, herpès labiaux, maladies auto-immunes ou affectant le système immunitaire, hypersensibilité à l’acide hyaluronique, infection cutanée….

 

Les effets secondaires normaux

 En général, il faut retenir que des réactions locales peuvent apparaître. Ce ne sont pas des complications. Elles sont souvent liées à l’injection elle-même : apparition d’un œdème, de rougeurs cutanées, de démangeaisons, d’érythème, d’une sensibilité, d’une pâleur localisée, d’irrégularités, de petits bleus…  Ces réactions sont normales et classiques. Il est donc parfaitement inutile de s’en alarmer, ces réactions temporaires vont disparaître spontanément au bout de quelques jours .

 

Complications

 – Les personnes prédisposées aux herpès labiaux peuvent avoir une poussée  après une injection, un traitement préventif par acyclovir est habituellement débuté avant la séance.

 – Une réaction inflammatoire aiguë ou chronique sur la zone d'injection si la personne avait précédemment procédé à des injections de produits non résorbables, 

-Bien que rarement constatés en raison du pouvoir résorbable de l’acide hyaluronique et de sa bonne tolérance par le corps, des granulomes peuvent apparaître sur les zones traitées. Les granulomes sont des petits nodules indurés, plus ou moins sensibles, parfois visibles et inesthétiques, correspondant à une réaction inflammatoire localisée et pouvant évoluer par poussées sur la ligne d’injection. les granulomes sont le plus souvent régressifs et s’estompent spontanément en quelques semaines. Des traitements spécifiques existent si l’inflammation persiste.

– Enfin, phénomènes exceptionnels, des abcès ou des rougeurs persistantes de la peau, localisés sur les points d’injection ont été décrits.

- Il est toujours conseillé au patient de noter avec précision le nom du produit injecté afin d’être en mesure d’aviser un autre praticien lors d’une prise en charge ultérieure.

   

 

Recommandations

 

Il est recommandé de rester au repos les 6 premières heures en évitant tout effort physique important. Un arrêt de travail n’est par conséquent pas nécessaire. On évitera également de solliciter le visage et donc de provoquer des mimiques ou de rire. On évitera l’alcool, l’exposition au soleil, l’aspirine, les anti-inflammatoires, les UV artificiels, les saunas et autres hammams durant quelques jours.

 

 

 

 


Télécharger
Fiche de consentement éclairé
acide_hyaluronique.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Dr Bertrand Joly

 

 

CONTACTEZ-NOUS:

Service de Chirurgie ORL Cervico-faciale et Plastique de la face

Hôpital de la Miséricorde, 27 Boulevard Impératrice Eugénie

 20303 AJACCIO Cedex

TÉLÉPHONE: 04 95 291 120/ FAX: 04 95 296 313

powered by Estheticon.fr